Réserviste dans l’armée de terre

4

Je suis développeur chez Addixware, et réserviste dans l’armée de terre. J’ai décidé d’intégrer la réserve (garde nationale) pour plusieurs raisons : servir, donner un coup de main à l’active, l’esprit de corps, le côté sportif, etc.

J’ai décidé d’en parler sur ce blog pour trois raisons :

  • Susciter de l’intérêt des lecteurs (car la Garde Nationale recrute)
  • Informer et préparer ceux qui ont déjà choisi de s’engager
  • La compréhension dont fait preuve Addixware pour mon engagement

Comment devient-on réserviste ?

Les prérequis

  • Avoir la nationalité française,
  • Avoir plus de 17 ans et moins de 35 ans
  • Avoir effectué la JAPD
  • Être apte médicalement
  • Jouir de ses droits civiques (ne pas avoir été condamné)
  • Valider la formation initiale

La démarche

Prendre contact avec la cellule réserve du régiment ciblé. Il faudra remplir un dossier puis signer un contrat d’engagement (de 1 à 5 ans). Une visite médicale validera (ou pas) le contrat. Une fois le paquetage récupéré (prévoir une bonne place dans son armoire), on s’inscrit pour sa FMIR.

La FMIR

La FMIR (formation militaire initiale du réserviste) est une période de formation militaire se déroulant sur deux semaines. On y apprend les actes fondamentaux du soldat.

Elle se compose de différents modules tels que :

  • La culture militaire (les grades, l’organisation générale, etc.)
  • Le sport
  • Le maniement de l’armement : FAMAS, grenades
  • Le combat : se déplacer, se poster, etc.
  • La topologie
  • La vie en campagne : ration de combat, bivouac
  • L’OS (ordre serré) : l’art de marcher au pas
  • Le PSC1
  • Les transmissions

Quelques conseil avant de partir :

  • avoir une bonne condition physique : sans forcément avoir celle d’un commando du 1er RPima, il ne faut pas attendre d’y être pour se mettre au sport (footing, pompes et tractions sont une bonne base)
  • se préparer à dormir peu : le programme est très dense donc les journées sont longues. De plus, fatiguer les stagiaires permet de mieux apprécier leurs caractères
  • ne pas se la jouer perso : la notion d’individu disparaît à l’armée. On est une équipe, un groupe, une section … mais jamais seul
  • apprendre quelques notions de base avant de partir (les grades ou l’alphabet phonétique par exemple). Ce sera toujours ça de moins à apprendre.

La PMS

La PMS (préparation militaire supérieure) est une sorte de FMIR plus poussée (3 semaines) où l’on évalue également le stagiaire sur sa capacité à commander. Elle n’est pas spécifique à la réserve (elle sert d’abord à évaluer les futurs cadres de l’active) mais à l’issue, on peut intégrer la réserve au grade de caporal (ou brigadier selon l’arme).

L’avancement

Un réserviste, au même titre qu’un militaire d’active, est noté et apprécié par ses supérieurs tout au long de son engagement. C’est en fonction de ces appréciations, ainsi que de son implication qu’il pourra se voir proposer des stages (CAME/CATE, FIE, FIOR) lui donnant plus de responsabilités.

Comment fonctionne la réserve ?

Les missions

  • entraînement : concerne tout ce qui est formation, exercices ou sport
  • cohésion : commémoration pour les fêtes nationales
  • missions opérationnelles : garde du régiment ou autre entité militaire, Sentinelle, secourir les populations sinistrées, etc.

Organisation

Là, ça dépend un peu du régiment ainsi que de la façon de fonctionner du CDU (commandant d’unité). Dans le mien par exemple, en début d’année, un planning prévisionnel est rédigé, indiquant les convocations à venir. Au fur et à mesure, on donne ses disponibilités et on se positionne sur des convocations.

Qu’est-ce qu’on y gagne ?

Côté solde (salaire)

Un militaire réserviste est payé comme un militaire d’active du même grade. De base un militaire du rang touche environ 45€, un sergent (sous-officier) 60€ et pour un jeune officier 70€. Mais en plus de la solde de base, on touche diverses prîmes (pour Sentinelle, si on dort hors du régiment, si on travaille le week-end, etc.).

Quelques exemples de solde pour un brigadier :

  • Environ 100€ pour une garde du samedi au dimanche (deux jours)
  • Entre 2500€ et 3000€ pour un mois de Sentinelle
  • Environ 1300€ pour l’encadrement d’une FMIR pendant 2 semaines

À noter que la solde des réservistes est NON-IMPOSABLE.

Côté formation

Pour commencer, dès la FMIR, on reçoit la formation pour le PSC1. Inutile de préciser comme elle peut être utile dans la vie civile.

Si on s’engage dans les troupes de montagne, dans un des régiments de la 27e BIM, on est formé aux techniques de progression en montagne (ski, escalade, alpinisme). Pour les passionnés de montagne, être payé pour faire une semaine d’alpinisme et de montagne, c’est 200% gagnant.

Côté humain

La vie militaire demande des qualités que l’on peut déjà avoir, où que l’on va devoir développer, telles que :

  • l’esprit d’équipe, de cohésion
  • la discipline
  • l’autonomie
  • l’esprit d’initiative
  • la rusticité
  • le dépassement de soi

Être militaire, même quelques jours par an, donne de bonnes habitudes. Par exemple, rendre compte, être autonome, faire preuve d’initiative ou encore de loyauté. Un employé réserviste n’est donc pas un poids pour son employeur, mais possède au contraire des qualités nécessaires pour le bon fonctionnement de la vie en entreprise.

En conclusion

La réserve c’est vraiment une aventure palpitante. On y vit des moments forts et intenses, et on y rencontre des gens formidables de tout horizon. De plus, servir la France, aussi humblement soit-il, aide à se sentir utile à la société et donc à s’épanouir.

Il est vrai que certains employeurs peuvent se montrer frileux quant à cet engagement, en raison de leur méconnaissance ou simplement de leur indifférence. Mais ce ne fut pas le cas d’Addixware. Ce sont eux qui m’ont demandé en quoi consistait cet engagement, et qui m’encouragent à continuer.

Share.

About Author

4 commentaires

    • Content d’avoir pu t’aider !

      Je te souhaite une bonne FMIR et sois toujours au top pendant la FMIR. Ne laisse pas la fatigue prendre le dessus sur tes jugements ou ton comportement. Garde le moral, tu en sortiras grandi 😉

    • Bonjour,

      D’un point de vue strict, tant que l’on rempli les prérequis (liste dans l’article), tout le monde est le bienvenu.

      Après, il faut quand même savoir où l’on met les pieds. Si on n’aime pas le travail en équipe, ou si on aime pas le sport par exemple, la réserve dans l’armée de terre n’est peut-être pas un bon choix.

      Est-ce que ça répond à ta question ?

Leave A Reply